Suivez l'actualité d'ISOXAN®
Actualités

Retrouvez l'actualité de nos sportifs partenaires, des conseils en nutrition et entraînement dispensés par des experts, des témoignages de sportifs professionnels et amateurs sur leurs performances... Le blog ISOXAN® Sport vous conduit au coeur du défi sportif ! Pour encore plus d'actus, rejoignez notre Communauté Sport sur les réseaux sociaux. Ensemble, relevons tous nos défis à 100%.

Toutes les actualités

Comment améliorer ses performances en course à pied ?

19/07/2016

Accumuler les séances d’entraînement ne garantit pas la réussite à chaque compétition. Une contre-performance peut toujours arriver et surprendre celui ou celle qui la subit. A ceux qui ont du mal à vivre ces échecs, le coach pour La Parisienne Vincent Viet propose une vision résolument optimiste avec un maître-mot : la progressivité.


Un plan d’entraînement vous paraît-il incontournable pour améliorer ses performances ?


Pour s’améliorer en course à pied, il est évident qu’il faut suivre un plan d’entraînement fixé avec l’aide d’un professionnel. Cela évite de faire des erreurs, comme décider de prendre part à une course quelques semaines seulement avant celle-ci : une compétition, quelle qu’elle soit, ne se prend pas à la légère. Je ne dis pas qu’il faut faire une reconnaissance de chaque mètre de bitume avant une course, mais il faut en connaître les difficultés principales pour que l’entraînement prévu soit rentable. Et éviter les blessures, car c’est aussi ce qui peut arriver quand on se lance dans une course de façon impulsive.


L’entraînement fractionné est-il le passage obligé vers la performance ?


Oui, tout simplement parce qu’il va stimuler le corps. Cela va permettre de varier les intensités et les allures. Attention toutefois à bien maîtriser les intensités auxquelles on travaille : il m’arrive de voir des coureurs ou de coureuses qui vont au-delà de leurs capacités sans savoir ce qu’ils font, c’est contre-productif.  Mais de façon générale, tout ce qui va obliger le corps à s’adapter est positif : il faut agrémenter ses séances avec des montées, des descentes, des parcours variés. C’est la meilleure façon d’améliorer ses performances en course à pied.


Comment expliquez-vous les contre-performances d’un coureur bien entraîné ?


Je préfère prendre le contrepied de cette vision. Si on pense avoir fait une contre-performance, c’est qu’on s’était fixé un objectif et qu’on avait accumulé du travail pour y arriver. Donc même cette « contre-performance » apporte beaucoup plus que d’être resté chez soi et d’avoir abandonné. A partir de là, il faut chercher les facteurs responsables de ce résultat moins bon que prévu : cela peut venir d’un entraînement mal adapté, d’un objectif sous-estimé et donc d’un manque d’assiduité ; ou encore d’un manque de maîtrise du corps en général, d’un passage difficile dans l’année où on aurait besoin de se calmer plutôt que d’accélérer. Il faut toujours être conscient que la récupération est un élément clé de la préparation physique : un stress trop important va grignoter votre repos et vous serez moins opérationnel, d’où des résultats loin de vos attentes. La qualité de vie est fondamentale pour garder une régularité dans ce sport.


D’après Vincent Viet, coach, interviewé le 06/04/2016.

FR2ISO03605/16

Découvrez aussi
Découvrez la gamme
ISOXAN® Sport

Pour vivre le sport à 100% avant, pendant et après l'effort ! En savoir plus