Suivez l'actualité d'ISOXAN®
Actualités

Retrouvez l'actualité de nos sportifs partenaires, des conseils en nutrition et entraînement dispensés par des experts, des témoignages de sportifs professionnels et amateurs sur leurs performances... Le blog ISOXAN® Sport vous conduit au coeur du défi sportif ! Pour encore plus d'actus, rejoignez notre Communauté Sport sur les réseaux sociaux. Ensemble, relevons tous nos défis à 100%.

Toutes les actualités

Championnats d’Europe de Badminton : le préparateur des Bleus nous donne les clés d’un bon échauffement

26/04/2016

L’échauffement de badminton doit permettre au badiste d’atteindre trois objectifs majeurs : gain d’amplitude articulaire, activation musculaire et cardiovasculaire. Pratiqué collectivement, il passe aussi par des séquences individualisées. Les détails avec Joran Love, préparateur de l’Equipe de France de badminton.


Comment composez-vous les échauffements que vous proposez aux joueurs de l’Equipe de France ?

Joran Love : Cela commence par un moment assez calme, le déverrouillage articulaire des joueurs. Pour un travail au plus près de leurs attentes, et en fonction de leurs éventuelles pathologies, je constitue des groupes autour de ces spécificités (problèmes de tendons, genoux, etc.). Ainsi, ils peuvent exécuter les mouvements qui leurs sont nécessaires. Ensuite, je réunis les joueurs pour un footing collectif pendant lequel on va réviser les gammes de façon très classique. Cela sera suivi par une nouvelle séquence individualisée d’échauffement, de renforcement musculaire, de coordination motrice et de dissociation des différentes parties du corps [développement de l’habileté, ndlr]. Et enfin, un travail dynamique sera réalisé avec élastique de façon très spécifique puisqu’il reprendra les gestes du badminton. Un échauffement dure trente minutes et se déroule sans raquette.

Un mauvais échauffement peut-il conduire à la blessure ?

Joran Love : Chaque blessure est imputable à un échauffement mal réalisé ou trop court, c’est pourquoi je m’applique tant à ce que les joueurs débutent leur séance ou leur compétition dans les meilleures conditions !

Les exercices que vous développez ont-ils pour but d’éviter un type précis de blessure ?

Joran Love : Je fonctionne à partir des spécialités et demandes des joueurs. Par exemple, un joueur de double va constamment smasher sur le court, cela implique une grande mise à contribution de l’épaule : je vais donc lui faire particulièrement travailler les muscles de l’épaule (rotateurs externes, abaisseurs, etc.) ainsi que les muscles fixateurs de l’omoplate. Si une joueuse est particulièrement fragilisée par des maux de dos, je vais lui faire pratiquer des mouvements au moyen d’un élastique pour un renforcement musculaire. Je vais aussi faire travailler les joueurs dont les genoux ont déjà subi des blessures tous ensemble de façon très spécifique.

Comment jugez-vous de l’efficacité d’un échauffement pour les joueurs de badminton ?

Joran love : A partir du moment où le protocole d’échauffement est bien défini, physique et concentration s’élèvent progressivement, et le préparateur s’en rend compte. Plus l’échauffement avance et plus la concentration augmente. C’est ce que nous recherchons et c’est pourquoi nous cherchons à proposer de la variété dans les exercices aux joueurs, sinon leur vigilance décroît et ils n’arrivent pas à 100% de leurs moyens en début de séance.


Isoxan Sport est Fournisseur Officiel des Championnats d’Europe de Badminton 2016


FR2ISO03404/16

Découvrez aussi
Découvrez la gamme
ISOXAN® Sport

Pour vivre le sport à 100% avant, pendant et après l'effort ! En savoir plus