Suivez l'actualité d'ISOXAN®
Actualités

Retrouvez l'actualité de nos sportifs partenaires, des conseils en nutrition et entraînement dispensés par des experts, des témoignages de sportifs professionnels et amateurs sur leurs performances... Le blog ISOXAN® Sport vous conduit au coeur du défi sportif ! Pour encore plus d'actus, rejoignez notre Communauté Sport sur les réseaux sociaux. Ensemble, relevons tous nos défis à 100%.

Toutes les actualités

Entorses à répétition : comment les enrayer ?

15/05/2016

Suite à une première blessure mal soignée ou à une trop faible préparation, il est classique que le sportif se blesse à nouveau au même endroit, et ce plusieurs fois. A tel point qu’on parle d’entorses à répétition. Un phénomène bien connu des coureurs à pied, qui ont l’impression que leur cheville se dérobe à l’effort ou simplement en marchant. Le Dr. David Khorassani, médecin ostéopathe, ancien assistant des hôpitaux, explique comment il intervient sur ce type de cas.

Pourquoi le sportif se blesse plusieurs fois au même endroit, se donnant ainsi des entorses à répétition ?

On retrouve ce type de blessure chez les sportifs qui s’entraînent beaucoup, et ne sont pas assez préparés. Ils sollicitent leur système musculo-squelettique de manière inhabituelle par des surcharges d’entraînement, et on retrouve chez eux des tensions musculaires très importantes que l’on appelle des « cordes musculaires », qui sont mal traitées, et qui n’ont pas eu une rééducation adéquate.

Comment traitez-vous ce type d’entorses ?

Il faut prendre la cheville dans la globalité du corps. Je ne me focalise pas sur l’articulation, je tiens compte de l’ensemble du système musculo-squelettique et du déséquilibre postural du sportif. Je préfère qu’il soit soulagé progressivement, le temps de traiter globalement les différentes tensions de compensations.

Nous prescrivons une orthèse afin de conserver l’intégrité de la cheville. En kinésithérapie, l’approche de la rééducation de la cheville est excellente, je préconise d’y ajouter une approche musculaire globale et posturale.

Finalement, un sportif blessé et mal rééduqué est déséquilibré ?

En effet, et d’ailleurs ce déséquilibre peut être infime, à partir du moment où le sportif va solliciter à nouveau d’une manière importante sa cheville, il va entraîner des entorses à répétition. C’est pourquoi j’ai mis au point les protocoles par la Pression Continue Profonde (PCP Therapy) afin de traiter efficacement d’une manière locale et surtout globale les tensions musculaires superficielles et profondes.

Pouvez-vous nous décrire la PCP Therapy ?

La PCP Therapy permet de relâcher les tensions tendino-musculaires superficielles et profondes. Ensuite on vient travailler au niveau articulaire. Ce relâchement permet de libérer les tensions récentes et anciennes. Le thérapeute utilise une machine qui décuple la pression qu’il applique par ses mains. Ainsi, il peut contrôler la pression qu’il applique : une fois la douleur trop forte, un abaissement d’un tiers de cette pression permet de continuer à travailler les muscles en appliquant cette tension moindre.

Comment freiner les entorses à répétition ?

Une fois bien rééduqué, le  sportif doit s’échauffer correctement. Il est bon de prévoir une séance de 15 mn de marche en piscine par semaine afin d’avoir un relâchement des muscles posturaux profonds.

Que risque le sportif victime d’entorses répétées qui ne se soigne pas ?

Localement, il peut subir des phénomènes dégénératifs. Il faut surtout savoir qu’une entorse de la cheville retentit sur les genoux, le bassin et sur toutes les autres articulations. Enfin, l’arthrose est aussi une conséquence attendue.

D’après Le Dr. David Khorassani, médecin osthéopathe à Paris. Interview réalisée le 14/10/2015.

FR2ISO02403/16

Découvrez aussi
Découvrez la gamme
ISOXAN® Sport

Pour vivre le sport à 100% avant, pendant et après l'effort ! En savoir plus