Suivez l'actualité d'ISOXAN®
Actualités

Retrouvez l'actualité de nos sportifs partenaires, des conseils en nutrition et entraînement dispensés par des experts, des témoignages de sportifs professionnels et amateurs sur leurs performances... Le blog ISOXAN® Sport vous conduit au coeur du défi sportif ! Pour encore plus d'actus, rejoignez notre Communauté Sport sur les réseaux sociaux. Ensemble, relevons tous nos défis à 100%.

Toutes les actualités

Conseils sportifs : combattre la fatigue musculaire (2/2)

20/09/2016

Chez les sportifs, la fatigue peut apparaître pour plusieurs raisons. Le manque de tonus peut venir notamment d’une fatigue musculaire, à ne pas confondre avec la fatigue chronique. Guy Ontanon, entraîneur national d’athlétisme, précise les mécanismes qui peuvent entraîner ce phénomène de de fatigue des muscles.

Comment faire la différence entre fatigue musculaire et fatigue chronique ?

Il est très important de différencier les deux types de fatigue musculaire et chronique. La fatigue musculaire a deux origines. La première est centrale et prend naissance à partir des commandes musculaires au niveau du cerveau. La seconde est périphérique et prend naissance au niveau des muscles et concerne une altération des mécanismes qui sont à l’origine de la contraction musculaire.
La fatigue est normale mais devient anormale ou chronique lorsqu’elle se prolonge suite à des causes variées comme la maladie, la dépression, les troubles du sommeil, ou le surentraînement.

Comment apparaît la fatigue musculaire ?

La fatigue musculaire apparaît suite à un effort continu ou soutenu, lorsque la quantité d’oxygène est limitée et que les substrats énergétiques ne suffisent plus à une bonne contraction du muscle. La fatigue musculaire est donc cette incapacité physiologique pour le muscle à se contracter correctement.

Est-ce qu’elle révèle un manque d’entraînement ou plutôt une surcharge d’entraînement ?

La fatigue musculaire n’est nullement liée à un manque d’entraînement ou à une surcharge d’entraînement. Cependant si vous êtes sédentaire, la fatigue musculaire apparaîtra beaucoup plus tôt que pour un sportif entraîné et ceci pour un même effort. Une charge d’entraînement inadaptée aux qualités individuelles du sportif, avec des intensités élevées et des temps de récupération insuffisants conduiront à une fatigue musculaire importante. Cette fatigue débouchera inévitablement sur un surentraînement pour atteindre la fatigue chronique.

Quels sont les sportifs les plus touchés par ce phénomène ?

Tous les sportifs seront touchés par la fatigue. En effet, dès que le stock d’adénosine triphosphate (ATP, substance chimique qui participe à la transformation du glycogène en glucose) est au plus bas la fatigue se fera sentir. En cas d’absence totale de cette réserve, on peut aller jusqu’aux crampes voire même aux lésions musculaires.

Quel type d’effort peut entraîner la fatigue des muscles ?

Tous les types d’effort conduiront à la fatigue musculaire y compris la station debout prolongée par exemple. Dès qu’une activité physique est engagée, il y a un coût énergétique et par conséquent une baisse des réserves d’ATP donc de la fatigue.


D’après Guy Ontanon, entraîneur national d’athlétisme. Interview réalisée le 25/07/2016.

FR2ISO06010/16

Découvrez la gamme
ISOXAN® Sport

Pour vivre le sport à 100% avant, pendant et après l'effort ! En savoir plus