Suivez l'actualité d'ISOXAN®
Actualités

Retrouvez l'actualité de nos sportifs partenaires, des conseils en nutrition et entraînement dispensés par des experts, des témoignages de sportifs professionnels et amateurs sur leurs performances... Le blog ISOXAN® Sport vous conduit au coeur du défi sportif ! Pour encore plus d'actus, rejoignez notre Communauté Sport sur les réseaux sociaux. Ensemble, relevons tous nos défis à 100%.

Toutes les actualités

Une méthode simple pour prévenir les maux de dos

04/06/2016

Swings de golf, plaquages au rugby, tacles au football… La colonne vertébrale est soumise à de fortes pressions et déformations pendant les activités sportives. Une protection optimale des muscles qui l’entourent évite de se retrouver coincé par les faux-mouvements et autres tours de rein.

Reconnue comme étant la cause la plus fréquente de lombalgie aigüe, le lumbago est une pathologie qui récidive dans un tiers des cas. Il a pour origine, la plupart du temps, un faux-mouvement, et se définit par des douleurs vives au niveau des vertèbres lombaires. Un sac de courses sorti trop rapidement d’un coffre de voiture et clac… le tour de rein arrive ! En fait, ce sont les muscles du dos qui bloquent par une contraction réflexe les mouvements au niveau où la personne ressent la douleur. Les lombalgies sont des affections très répandues et 60 % de la population souffre ou souffrira de douleurs lombaires.

Les sportifs, déséquilibrés chroniques

Les sportifs sont touchés par les maux de dos en raison de la préparation spécifique que leur impose leur sport. « Ils subissent un déséquilibre car ils font travailler de façon répétitive une même chaîne musculaire », explique Jean-Michel Olivier, coresponsable avec Fanny Pilloux de "l'école du dos" au centre Aqua kine Sport de Challes les Eaux en Savoie. « Par exemple, les skieurs sont très puissants au niveau des muscles fessiers et des cuisses. Ils vont donc souvent souffrir au niveau des lombaires car ils travaillent peu le haut du corps, moins utile dans leur pratique. » L’autre fragilité des sportifs résulte des périodes de chômage technique, lors des blessures longues. Les problèmes de dos y apparaissent toujours à cause d’un déséquilibre, mais cette fois leur origine repose sur l’immobilisation d’une partie du corps (par un plâtre, une attèle, etc.). « Ces périodes de blessures sont des moments très propices au soin du dos », poursuit Jean-Michel Olivier, « où nous  privilégions le renforcement musculaire et le travail postural. Nous allons notamment utiliser les gros ballons de gym selon la méthode de Klein. »

Pour protéger votre dos, privilégiez les gros ballons à la fonte

Contrairement à certaines chaînes musculaires que les sportifs travaillent en « soulevant de la fonte », les muscles du dos qui protègent la colonne vertébrale vont nécessiter un travail plus léger. Car ces muscles de petite taille, très difficiles à mobiliser, se fatiguent rapidement. Il faut donc les activer en alternance. « L’intérêt de la méthode des ballons de Klein est que l'on va pouvoir faire alterner les mouvements », détaille Jean-Michel Olivier. « On peut faire adopter aux pratiquants des postures d’étirements ou de renforcement musculaire pour travailler l’endurance du muscle, pendant 20 à 30 secondes. Puis on peut faire du gainage abdominal classique en posant les avant-bras sur le ballon, ce qui ajoute une déstabilisation inhérente au ballon. On va également réaliser en alternance beaucoup de mouvements du bassin, afin de ne pas fatiguer trop ces muscles. » Voilà pourquoi ces séances spécifiques sont souvent limitées à 30 minutes. Mais c’est le gage d’une bonne santé du dos à long terme. Car une fois bien entraînés, les muscles du dos vont aller protéger et contrôler la colonne vertébrale en cas de faux-mouvement. Et donc d’éviter le lumbago. Les progrès observés par Jean-Michel Olivier chez ses pratiquants de séances de ballons selon la méthode de Klein sont sans appel : d’une visite mensuelle chez le kiné ou l’ostéopathe, ils ne font plus qu’une séance de contrôle annuel.

D’après santepratique.fr, et irbms.com consultés le 23/11/2015.

D’après Jean-Michel Olivier, coresponsable avec Fanny Pilloux de "l'école du dos" au centre Aqua kine Sport de Challes les Eaux. Interview réalisée le 18/11/2015.

FR2ISO02403/16

Découvrez aussi
Découvrez la gamme
ISOXAN® Sport

Pour vivre le sport à 100% avant, pendant et après l'effort ! En savoir plus