Suivez l'actualité d'ISOXAN®
Actualités

Retrouvez l'actualité de nos sportifs partenaires, des conseils en nutrition et entraînement dispensés par des experts, des témoignages de sportifs professionnels et amateurs sur leurs performances... Le blog ISOXAN® Sport vous conduit au coeur du défi sportif ! Pour encore plus d'actus, rejoignez notre Communauté Sport sur les réseaux sociaux. Ensemble, relevons tous nos défis à 100%.

Toutes les actualités

Reprendre le sport après l’accouchement

15/06/2016

Votre bébé est arrivé, quel bonheur ! Très vite, les fourmillements dans les jambes vous indiquent la direction de la salle de sport. Pourtant, soyez extrêmement vigilante sur le temps et la manière de recommencer l’entraînement. A vouloir reprendre trop vite pour perdre les kilos de grossesse, on en oublierait que le corps a subi de grands changements. Faites les choses dans l’ordre !

Un périnée bien protégé

Les professionnels de santé sont très clairs à ce sujet : pas de reprise du sport avant la visite médicale post-natale entre 6 et 8 semaines après l’accouchement. « Et surtout pas d’abdos type crunch ou relevé du tronc par rapport au buste ! », alerte la kinésithérapeute spécialisée en périnéologie Claire Chevillard*. « On sait qu’après l’arrivée du bébé, les femmes veulent retrouver la ligne rapidement et vont en salle de sport pour cela. Ces exercices vont à contresens de la santé de la jeune maman et peuvent causer des dommages importants, comme l’Incontinence Urinaire d’Effort (IUE) ou, à l’extrême, favoriser par la suite un prolapsus (descente d’organes). » Une fois cette visite passée, la jeune maman peut se voir prescrire des séances de rééducation périnéale et abdominale à faire chez un kinésithérapeute ou une sage-femme. Un mois est nécessaire pour la rééducation du périnée et un autre mois pour les abdominaux, soit quatre mois minimum après l’accouchement (8 semaines jusqu’à la visite + 1 mois pour le périnée + 1 mois pour les abdos). Tout en sachant que d’une femme à l’autre ce temps peut varier suivant le poids pris pendant la grossesse et les conditions d’accouchement. « Une femme qui s’est préparée et qui a fait une activité physique pendant sa grossesse a davantage de chances de reprendre vite le sport car elle sera moins fatiguée », précise Claire Chevillard. « En cas de césarienne, le délai peut se rallonger. » Pour être rééduqué, le périnée fera donc l’objet d’exercices spécifiques.

Des abdominaux « refermés » et une posture tonique

Les exercices d’abdominaux doivent être pratiqués sous le contrôle d’un kinésithérapeute si possible. Il pourra vous indiquer les exercices non traumatisants pour le périnée et la ceinture abdominale. « Il s’agit de renforcer la zone sur laquelle vous placiez toujours les mains… en-dessous du bébé ! », détaille le Dr  Bernadette de Gasquet dans son livre Retrouver la forme après bébé. « Et rapprocher les muscles abdominaux grands droits (tablettes de chocolat, ndlr), comme pour refermer cette ouverture qui se produit tout au long de la grossesse, appelée "diastasis des grands droits" ». Par ailleurs, la kinésithérapeute Claire Chevillard prévient de l’importance pour les jeunes mamans de se tenir correctement : « Après la grossesse, la femme peut avoir des difficultés à retrouver sa posture d’avant, à s’avachir en raison de l’augmentation du poids du corps pendant la grossesse. Même si le périnée et les abdominaux ont été rééduqués, il faut apprendre à la jeune maman à contrôler sa posture car celle-ci peut donner lieu à des problèmes de fuites urinaires. »

Reprendre le sport après l’accouchement : les activités adaptées

Pour résumer, une fois l’accouchement passé, il faut privilégier les activités douces afin de protéger la ceinture pelvienne. La marche à pied (1 heure par jour), la natation et le yoga post-natal (attention pas de yoga classique) sont des sports recommandés par la kinésithérapeute Claire Chevillard, ainsi que le roller et le vélo. La marche à pied présente d’abord l’intérêt pratique de pouvoir se faire en promenant votre bébé. Sur le plan physique elle permet de déverrouiller les articulations et tonifier le corps. Pendant ce temps-là, la jeune maman se consacre à toute la rééducation nécessaire. La norme observée par la kinésithérapeute Claire Chevillard chez les femmes sportives bien entraînées situe la vraie reprise du sport à une durée de « 3 à 6 mois après l’accouchement. Mais c’est un chiffre à prendre avec beaucoup de pincettes au vu de la spécificité de chaque femme ! » Il faut être à l’écoute de ses sensations et ne pas forcer. Si des fuites urinaires apparaissent, consultez votre médecin  qui vous demandera probablement de différer votre reprise du sport. Les activités où l’on saute et court voire les sports extrêmes doivent être évités car ils peuvent endommager le périnée. Néanmoins, la spécialiste se réjouit de l’utilisation à l’avenir de plateformes avec déstabilisation consacrés à la rééducation post-natale à la maison, « des outils très pratiques qui vont beaucoup aider les jeunes mères à reprendre leurs moyens ».

D’après la kinésithérapeute Claire Chevillard (Quimper), interviewée le 19/11/2015.

D’après ameli.fr, consulté le 25/11/2015.

D’après (1) Retrouver la forme après bébé, Dr Bernadette de Gasquet.Marabout Pratique, 2009.
FR2ISO02403/16

Découvrez aussi
Découvrez la gamme
ISOXAN® Sport

Pour vivre le sport à 100% avant, pendant et après l'effort ! En savoir plus